physique chimie college lycee Vaporisation - 5e
VAPORISATION
1. Vaporisation de l'eau pure

 

 

Expérience : On chauffe de l’eau distillée en relevant la température toutes les minutes.

 

 

 

Interprétation : La courbe a deux parties.

   ‐ Partie 1 : la courbe croît. La température de l’eau augmente. Des petites bulles se forment à 60 °C. C’est du dioxygène.
   ‐ Partie 2 : Lorsque la température atteint 100 °C, de grosses bulles apparaissent. L’eau bout. La température est constante : palier.

Conclusion :
A la pression atmosphérique ordinaire, l’eau pure bout à 100 °C.



Remarque : Avec l’eau salée (mélange), la courbe ne présente pas de palier.

 

2. Influence de la pression

Expérience : On monte un système qui aspire l’atmosphère au dessus de l’eau bouillante. La pression diminue.


 

 

Observation : L’eau commence à bouillir à une température inférieure à 100 °C.

 

 

 

Conclusion :
La température d’ébullition dépend de la pression.


Remarque : Vaporisation ≠  évaporation. L’évaporation se passe à la surface du liquide et à toute température (marais salants, linge étendu…)